Guide d’information sur les palettes

Le marché de la palette en plastique a beaucoup grandi et évolué au cours des dernières années. Les entreprises qui les utilisent s’aperçoivent qu’il y a plusieurs avantages à travailler avec des palettes en plastique, plutôt que celles en bois. Toutefois, puisqu’il y a beaucoup plus de modèles différents en plastique qu’en bois, il faut s’assurer de travailler avec le bon type de palette pour en apprécier leur efficacité et leur durabilité.

Les palettes en plastique peuvent être moulées à partir de différents matériaux, par différents procédés de fabrication et la forme du moule peut aussi être très variable d’un modèle à l’autre. Ce qui fait que la variété de palettes offertes sur le marché est très grande et il est parfois difficile de s’y retrouver.

En effet, selon leur conception, elles peuvent avoir des caractéristiques spécifiques qui peuvent nuire ou avantager leur utilisation dans une application précise. Nos spécialistes pourront vous conseiller sur le type de palettes le mieux adapté à votre projet, comparer des modèles entre eux pour vous spécifier les avantages et inconvénients de chacun des modèles, et vous guider à travers le choix de palettes qui existent sur le marché.

Les palettes en bois standards sont presque toujours construites de la même façon, elles peuvent avoir des dimensions variées et peuvent être quelques configurations différentes, mais sans plus. Il y a toujours les palettes CHEP bleues, qui sont un modèle spécifique, car elles sont soumises à une fumigation chimique ou à un traitement thermique pour empêcher la propagation des insectes nuisibles. Mais, ce sont des palettes offertes en location seulement.

De leur côté, les palettes en plastique peuvent avoir différentes configurations, dimensions, certifications et couleurs, afin de répondre plus spécifiquement à un besoin en particulier, ou encore pour desservir un marché plus précisément. Elles sont aussi fabriquées à partir de différentes sortes de résines de plastique, qui possèdent toutes des propriétés spécifiques, mais qui sont toutes inertes aux insectes, bactéries, fongus et produits chimiques. Il y a aussi des options donnant la possibilité de personnaliser davantage les palettes pour les rendre encore plus performantes pour une application donnée et ainsi, maximiser leur rendement.

Les types de palettes

Contrairement à la palette en bois, où il n’y a pas tant de questions à se poser avant d’en faire l’achat, au contraire, pour la palette en plastique, il faut penser à plusieurs points avant de s’arrêter sur un modèle précis et d’en faire l’achat. Sinon, il se peut fort bien qu’en fin de compte, la palette choisie ne satisfasse pas le besoin, ne soit pas efficace ou se brise prématurément.

Ceci étant dit, il y a une série de facteurs qui définissent une palette en plastique. Il est important de tenir compte de ceux-ci lors de la sélection d’une palette. Et puisqu’il y a beaucoup de modèles, il faut savoir les classer.

Certaines palettes en plastique ont des designs uniques, elles peuvent donc être classées en fonction de leur design. D’autres peuvent l’être en fonction de leur application.

Classification en fonction du design

Cette classification est basée sur le design, la forme et la façon d’utiliser la palette. Il y a donc trois grandes catégories ; palettes en plastique emboîtables, palettes en plastique empilables et palette en plastique en rack. Au regard, il est possible de différencier les deux premières catégories seulement, pour la troisième, il faut absolument se fier aux spécifications du manufacturier pour les distinguer.

Palettes en plastique emboîtables

Le design de ces palettes est très précis ; la base est constituée de pattes et le dessus possède des trous ayant la même forme que les pattes. Ces trous permettant d’introduire les pattes de la palette du dessus, dans la palette du dessous, lorsque vide. La surface peut être pleine ou ajourée (ventilée). Parce que les palettes emboîtables rentrent les unes dans les autres, elles ont comme principal avantage d’utiliser moins d’espace au plancher, donc elles maximisent les entrepôts et réduisent les coûts de transport à vide.

Palettes en plastique emboîtables

À titre d’exemple, le standard dans les camions de transport pour une pile de marchandise est de 40″ x 48″ x 98″ h. Selon le modèle de palettes choisi, il peut rentrer de 37 à 80 palettes emboîtables par pile, versus de 14 à 20 palettes d’autres modèles. La différence est donc marquante; jusqu’à 4 fois plus de palettes emboîtables peuvent entrer dans un même espace comparativement à n’importe quels autres types de palettes en plastique ou en bois. Les palettes emboîtables sont donc à considérer lorsque la maximisation de l’espace est importante.

Ces palettes peuvent être fabriquées avec très peu de matière de façon à les rendre très légères et peu coûteuses. Dans ce cas, ces palettes serviront surtout pour l’exportation, où la palette utilisée pour l’emballage ne reviendra plus. Puisqu’elle sera considérée comme une palette perdue, aussi bien la payer le moins cher possible.

D’autres modèles de palettes emboîtables seront fabriqués beaucoup plus solidement pour des applications plus robustes et répétitives. Ce type de palettes sera favorisé pour faire de la distribution de produits par exemple, où chaque jour, les palettes sont manipulées pour être chargées, transportées dans des camions de transport, puis déchargées chez des clients. Puisqu’elles circulent entre plusieurs mains et sont soumises à divers types de manutention, elles risquent plus de se faire cogner, elles doivent donc être plus robustes pour résister aux impacts. Très souvent, lors des livraisons, les palettes emboîtables seront laissées chez le client jusqu’à la prochaine livraison, où le chauffeur, en même temps qu’il livre sa nouvelle marchandise, rapportera les palettes vides laissées lors de sa dernière visite. Il est donc à l’avantage du client qu’une fois déchargées, les palettes non utilisées prennent le moins de place possible dans son entrepôt, et du même coup, que les palettes que le chauffeur reprend lors de sa livraison utilisent le moins d’espace possible dans son camion, pour ne pas s’embourber et nuire à sa route de livraison.

Les palettes en plastique emboîtables ne peuvent pas être entreposées dans un système de racking traditionnel, car elles ne sont pas conçues à cet effet. Les pattes pourraient facilement glisser à côté des barres et causer un accident grave. Par contre, si toutes les barres du système de racking sont recouvertes d’un grillage ou d’une planche de contreplaqué, elles peuvent y être déposées, car toutes les pattes de la palette seront appuyées sur une surface plane et droite, telle qu’un plancher.

Palettes en plastique empilables

Le design de ces palettes est variable, mais en général, les palettes empilables ressemblent beaucoup aux palettes de bois. La base possède des semelles liant les pattes ensemble et le dessus peut être plein ou ajouré (ventilé). Les semelles donnent plus de corps et de force aux palettes en les empêchant de courber lorsqu’elles sont manipulées sur des fourches.

Les semelles permettent aussi de distribuer la charge plus uniformément lorsque les palettes sont doublées, c’est-à-dire qu’une palette de marchandise est déposée directement sur une autre pile de marchandise, de façon à doubler la hauteur des piles pour maximiser l’espace en entrepôt ou dans les camions de transport. Les semelles permettent de mieux s’appuyer sur les boîtes ou sur les articles sans les endommager, comparativement à une palette emboîtable à 9 pattes, qui rentreraient plus profondément dans la pile du bas.

Palettes en plastique empilables

Le nombre de semelles peut varier selon le design de la palette. Il y a des modèles possédant 2 ou 3 semelles, dans le sens du 40″ ou du 48″. D’autres modèles ont 4 semelles qui suivent le périmètre de la palette formant un cadre, et il y a une patte centrale. Pour les modèles à 6 semelles, il y en a 4 qui forment un cadre sur le périmètre et 2 qui forment une croix au centre. Normalement, la tendance veut que plus le nombre de semelles est grand, plus la palette offre une grande capacité de charge. Son prix augmente aussi, puisqu’elle est constituée de plus de matériel.

Les semelles peuvent être pleines ou ouvertes, c’est-à-dire qu’elles peuvent avoir ou non des trous pour laisser entrer les fourches d’un chariot élévateur. Dans certains cas, le sens d’utilisation de la palette est limité, car des semelles pleines bloquent totalement l’accès aux fourches, alors que des semelles ouvertes les laissent entrer. Les palettes en plastique empilables possédant des semelles pleines sont manipulables sur deux côtés seulement. Les palettes aux semelles ouvertes offrent la possibilité d’être manipulées des quatre côtés. Même si les semelles sont ouvertes, elles empêchent parfois un transpalette de rentrer par l’ouverture, car l’espace est soit limité ou le type de semelles est trop carré pour rouler par-dessus. Dans ce cas, seules des fourches d’un chariot élévateur pourront y pénétrer.

Les modèles de palettes à 2 ou 3 semelles parallèles disposent de 2 côtés complètement ouverts pour permettre l’accès à un transpalette. Toutefois, certains modèles de palettes à 4 semelles positionnées sur le périmètre peuvent quand même être manipulés au transpalette, car ces semelles sont arrondies pour justement permettre à un transpalette de rouler par-dessus. Mais, dans ce cas, il faut quand même faire plus attention lors de la manutention pour ne pas briser les semelles. À l’opposé, les modèles à 6 semelles sont manipulables seulement au chariot élévateur, car la croix au centre de la base se retrouverait sous les fourches du transpalette, l’empêchant ainsi d’être soulevée.

Les palettes en plastique empilables sont multifonctionnelles et très populaires, on les retrouve donc dans à peu près tous les secteurs d’activités. Elles servent aussi bien dans les entrepôts, en distribution, sur des chaînes de montage, sur des convoyeurs que pour l’exportation.

Selon la quantité de matériel et le nombre de semelles qui les composent, elles sont conçues pour des usages légers à très robustes. Certains modèles peuvent supporter de lourdes charges allant jusqu’à 30 000 lb au sol. Ces palettes ne sont toutefois pas conçues pour être entreposées dans un système traditionnel de racking, mais elles peuvent l’être si celui-ci possède un grillage ou des planches de contreplaqué recouvrant les barres du rack. Sinon, il faut ajouter 2 ou 3 barres de sécurité, qui seront directement positionnées sous les semelles de la palette afin de supporter le poids. Il est donc impératif que l’opérateur du chariot élévateur dépose les semelles de la palette sur les barres de sécurité pour que ce type d’entreposage soit sécuritaire.

Les palettes en plastique en rack

Les palettes en rack sont également empilables, donc elles se superposent les unes sur les autres. En fait, leur design ressemble beaucoup aux modèles de palettes empilables, mais la conception des palettes en plastique en rack est plus solide que celle des palettes en plastique empilables. Toutefois, il est difficile à l’œil nu de les identifier à 100%. Donc, pour valider si la palette utilisée est réellement une palette en rack, il faut se fier sur les spécifications du manufacturier, qui indiqueront alors une capacité de charge en rack.

Les palettes en plastique en rack

La plupart des modèles de palettes de cette catégorie ont des dimensions de 40″ x 48″ ou 48″ x 48″. La caractéristique principale d’une palette en rack est qu’elle peut être utilisée dans un système de racking, qui possèdent de chaque côté, des appuis en forme d’équerre d’une largeur de 3 pouces, qui servent à appuyer seulement deux rebords de la palette, tandis que tout le reste de celle-ci, est dans le vide et non supporté. Ce type de racking permet au chariot élévateur de pénétrer à l’intérieur du système pour aller placer ou chercher de la marchandise tout au fond. C’est le type de rack qui offre la plus grande optimisation de l’espace. Pour assurer la sécurité des employés et des installations, les palettes utilisées dans ce type de racking doivent absolument être des palettes en rack.

Les palettes en plastique en rack

Dans le cas d’une palette de 40″ x 48″, si sa capacité en rack affiche 1500 lb, cela veut dire qu’elle peut supporter cette charge, lorsque ses deux côtés courts de 40″ sont appuyés sur le rack et que ses longs côtés de 48″ dont dans le vide. Dans cette position, la palette peut supporter une charge de 1500 lb avant que la palette commence à courber comme une banane. Il est important de mentionner que cette charge doit toutefois être bien distribuée sur la palette, et non concentrée au centre de celle-ci.

La conception des palettes en plastique en rack est nettement plus robuste que les palettes en plastiques empilables. Ces palettes ont été spécialement conçues à cet effet, donc les tests exécutés par les manufacturiers sont faits pour qu’elles puissent supporter de lourdes charges en rack ou même de plus lourdes charges lorsque manipulées avec les fourches d’un chariot élévateur. Elles sont donc prévues pour manipuler de la marchandise lourde ou travailler dans des conditions difficiles.

Les semelles sont déterminantes pour donner plus de corps et de force aux palettes, les empêchant de courber lorsqu’elles sont installées en rack, sans support central. La base possède toujours des semelles, soit 3 semelles sur le sens de la longueur, 4 semelles suivant le périmètre et formant un cadre, et le centre peut être constitué d’une patte centrale, ou de deux autres semelles format une croix. Le dessus de la palette peut être plein ou ajouré (ventilé) et la palette peut même posséder des barres en acier ou en fibre de verre intégrées dans sa surface, lui confédérant plus de solidité.

C’est la composition de la palette, son matériel, son poids, donc la quantité de matériel utilisé pour la fabriquer, ainsi que son ingénierie qui détermineront sa capacité de charge en rack. Les palettes offrant le moins de capacité de charge en rack sont celles à 4 semelles sur le périmètre et une patte centrale. Celles qui offrent le plus de capacité de charge possèdent 6 semelles, avec ou non, des barres intégrées.

Les palettes en plastique en rack

Le prix et le poids des ce type de palettes est normalement plus élevé que tout autre type de palettes emboîtables ou empilables, puisque les palettes en rack sont en général constituées de plus de matériel, possèdent des semelles plus épaisses et plus larges et ont parfois des barres en acier ou en fibre de verre intégrées. Toutes ces composantes influencent donc le poids et le prix.

Classification en fonction de l’application

Certaines palettes en plastique peuvent aussi être classées en fonction de leur utilité ou en fonction du contexte dans lequel elles sont normalement utilisées. On retrouve les palettes en plastique alimentaires, industrielles, d’exportation, pour barils, pour le contrôle des déversements. Cette façon de classer les palettes aide définitivement les gens qui recherchent des palettes, car avec tous les modèles qui existent sur le marché, il serait très difficile de s’y retrouver.

Palettes alimentaires

On dit qu’une palette est alimentaire lorsqu’elle est conforme aux requis de l’industrie pour être utilisée dans les plans de transformation alimentaire, donc qu’elle peut être en contact direct avec les aliments frais, congelés ou transformés ou tout autres produits consommables comme les médicaments, le cannabis, les suppléments alimentaires, etc. Dans les établissements fabriquant ces produits, les règles d’hygiène et de salubrité sont très strictes et les palettes doivent les respecter. Elles doivent donc être conformes aux normes de la FDA ou de l’ACIA pour être acceptées. Des inspecteurs sont chargés de valider cette conformité.

Ce type de palettes est obligatoire pour entrer dans les pièces de transformation des aliments ou pour déplacer des produits entre les différentes zones de production. Elles seront aussi exigées pour l’entreposage des produits alimentaires dans une chambre froide, un réfrigérateur ou un congélateur. Ce sont les mêmes règles applicables pour les restaurants, centres hospitaliers, laboratoires, centres pharmaceutiques, etc. qui travaillent avec des produits consommables.

Les accréditations des palettes alimentaires – FDA / ACIA

Au Canada deux types d’accréditations sont acceptées par les inspecteurs. La plupart des industries qui utilisent ce type de palettes demandent des documents approuvant que les palettes soient bien alimentaires pour les présenter aux inspecteurs qui viendront faire les audites.

FDA: Food and Drug Administration – Norme alimentaire américaine

La FDA n’approuve pas de produit, elle fixe les règles qui exigent la conformité.
Toutes les palettes sont fabriquées à partir d’une résine de plastique vierge qui est conforme aux normes de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux).

Donc, lorsqu’on dit qu’un produit est conforme aux normes de la FDA, cela indique que les méthodes de fabrication et la résine utilisée satisfont ses exigences. Ce n’est pas l’article lui-même ou son numéro de pièce qui est accepté, mais plutôt le matériau avec lequel il a été fabriqué qui lui, est conforme aux normes. Comme mentionné plus haut, toutes les palettes se conformant aux normes de la FDA peuvent être utilisées pour manipuler ou entreposer des aliments frais, congelés ou transformés, ou tous autres produits consommables

ACIA = Agence canadienne d’inspection des aliments – Norme canadienne fédérale

Certaines palettes ont aussi l’accréditation de l’ACIA; qui est une approbation canadienne fédérale.

C’est l’organisme gouvernemental fédéral du Canada chargé de la sécurité alimentaire, mais elle intervient également dans le domaine de l’environnement et de l’économie agroalimentaire, la santé des animaux et la protection des végétaux, ainsi que la sécurité sanitaire. Elle certifie que le produit lui-même et ses composantes sont conformes aux exigences alimentaires. C’est donc l’ensemble du produit ainsi que sa couleur qui sont codés sous un numéro précis par le manufacturier, et c’est ce numéro précis qui est approuvé. Depuis quelques années, cette agence n’accrédite plus de produits, mais elle garde néanmoins accessible, la liste des produits qui ont été enregistrés avec le temps.

Matériaux des palettes alimentaires

Pour être de grade alimentaire, la palette de plastique doit être fabriquée dans un matériau vierge de première fusion, qui est blanc naturel, dans lequel un colorant alimentaire est ajouté au besoin. Ici, aucun matériau recyclé n’est acceptable. La couleur alimentaire la plus communément rencontrée dans le marché de la palette alimentaire est le bleu. Certains fabricants offrent toutefois d’autres couleurs de façon à mieux desservir le domaine agroalimentaire ou pharmaceutique, qui travaille tous deux fréquemment avec des codes de couleurs pour identifier visuellement des zones de travail, un produit en particulier, un allergène, les produits comestibles ou non comestibles ou une fonction distincte.

Matériaux des palettes alimentaires

La résine normalement utilisée pour la fabrication des palettes en plastique alimentaires est du polyéthylène de haute densité ou du polypropylène. Ces deux polymères sont similaires, mais possèdent certaines caractéristiques spécifiques qui les rendent plus intéressant l’un que l’autre dans certains usages précis. Par exemple, le polyéthylène sera favorisé pour une utilisation au froid, comme pour le stockage de produits alimentaires au congélateur, alors que le polypropylène sera priorisé lors d’une utilisation très intense comme pour l’entreposage de lourdes charges en rack.

Les palettes fabriquées à partir de résine recyclée, même si cette résine provient de la granulation de produits qui étaient à la base fabriqués de polyéthylène vierge uniquement, ne peuvent pas être conformes aux normes de la FDA ou de l’ACIA. En fait, une deuxième fusion n’est plus qualifiée comme alimentaire, elle est automatiquement classifiée recyclée. Il y a par contre des qualités de matières recyclées, soit du polyéthylène ou polypropylène à 100% ou mixé avec d’autres types de plastiques et polymères. Mais nous ne parlons plus d’accréditation à ce moment-là.

Type de palettes alimentaires

Les palettes en plastiques alimentaires sont offertes sous les trois types de designs, soit emboîtables, empilables ou en racks. Leur base peut donc avoir des pattes ou un nombre varié de semelles. Leur dessus peut être plein ou ajouré. Leur conception varie beaucoup d’un modèle à l’autre et le choix est considérable de façon à pouvoir convenir à tous les genres d’applications rencontrées dans ce domaine d’activités, qu’ils soient légers et occasionnels, ou intenses et fréquents. Le choix de palettes alimentaire disponible est assez grand pour répondre à tous les besoins de l’industrie.

Palettes industrielles

Les palettes en plastique de type industriel servent pour l’entreposage ou le transport général de diverses marchandises. En fait, ce sont les palettes les plus populaires, car le choix est très grand, les modèles sont variés pour répondre à tous les besoins de manutention et d’entreposage qu’une entreprise peut avoir. Elles sont offertes sous plusieurs formats, matériaux, designs et épaisseur pour satisfaire autant une utilisation légère nécessitant une palette plus menue et à bas prix, que pour une utilisation intense nécessitant une palette robuste, résistante aux chocs et pouvant avoir une grande capacité de charge.

Les palettes industrielles n’ont généralement pas à répondre à des normes de contrôle ou n’ont pas à détenir de certifications quelconques. Elles peuvent toutefois être offertes dans une version ignifuge, donc à l’épreuve du feu, pour satisfaire les exigences de certaines compagnies d’assurances, ou encore être fabriquées à partir d’un matériau spécifique pour la détection du métal par rayons X, mais encore là, ce sont des requis particuliers que certaines entreprises exigent et ces requis sont plutôt des options offertes par certains manufacturiers que des standards ou requis de l’industrie.

Matériaux des palettes industrielles

Les palettes en plastique industrielles sont généralement fabriquées de polyéthylène ou polypropylène recyclé, car nul besoin de payer davantage pour une résine vierge si les palettes ne vont jamais dans les salles de transformation des aliments. Elles sont surtout utilisées pour la manutention générale, l’entreposage, le transport de marchandises de toute sorte, ou même pour l’exportation de produits qui nécessitent une palette plus robuste que les palettes normalement dédiées à cet usage. Les palettes alimentaires peuvent aussi être utilisées dans le domaine industriel. En effet, certaines applications nécessitent des capacités de charge très élevées, donc les palettes alimentaires fabriquées à partir de résine vierge sont plus robustes que celles fabriquées en résine recyclée. De plus, elles sont offertes en couleur, donc dans certains cas où ces deux propriétés seront recherchées et c’est la palette alimentaire qui servira le mieux l’application industrielle.

Type de palettes industrielles

On retrouve les palettes industrielles en version emboîtable avec une base à 9 pattes ou en version empilable avec trois choix de design pour la base ; soit avec 3 semelles laissant une ouverture complète sur deux côtés pour la manutention au transpalette, soit avec 4 semelles sur le contour et une patte centrale pour une plus grande capacité de charge, ou avec 6 semelles avec une croix au centre pour les applications plus robustes ou l’entreposage en rack (palettier).

Palettes en plastique d’exportation

Comme leur nom le dit, les palettes en plastique d’exportation sont uniquement utilisées pour l’exportation ou l’expédition sans retour, donc elles sont à usage unique. Dans ce cas, aussi bien ne pas les payer cher puisque leur utilisation ne sera pas répétitive et ne sera pas rentabilisée. Toutefois, lorsqu’utilisées à l’interne avec précaution, elles pourraient sans doute être réutilisées 2 à 3 fois sans se briser, mais ce n’est pas du tout le type de palettes à sélectionner pour faire de la manutention interne, elles sont trop fragiles pour cela. Elles ne sont tout simplement pas conçues à cet effet.

Palettes en plastique d’exportation

Pour qu’elles soient le plus économiques possible, les palettes d’exportation sont fabriquées avec très peu de plastique, ce qui leur procure une légèreté, mais n’offrent pas une bonne résistance aux impacts. Par contre, elles ont une capacité de charge suffisante pour supporter un chargement jusqu’à la destination.

Matériaux des palettes d’exportation

Mis à part la faible quantité de matériel qui utilisé pour fabriquer ces palettes, une autre raison explique leur faible résistance aux chocs; c’est qu’elles sont fabriquées à partir d’un mélange de différents types de plastique recyclé, plutôt qu’à partir d’un recyclage de résine unique. Puisque toutes les résines de plastique ont des caractéristiques et des propriétés spécifiques, si on les mélange, le résultat donne un matériau plus fragile et moins stable, il est donc plus cassant. Aussi, ce mixe de matériaux est convenable pour les endroits secs seulement, il ne réagit pas bien en contact avec l’eau ou l’humidité. Des bulles grisâtres peuvent se former sur toutes les surfaces des palettes.

Pour satisfaire les besoins du marché de l’exportation qui demandent parfois des palettes plus résistantes pour de lourds chargements, certains manufacturiers conçoivent des palettes d’exportation plus robustes fabriquées avec du polyéthylène à 100%. Cette conception donne les mêmes palettes, mais dans une version plus solide et plus robuste pour assurer que les palettes tiendront le coup jusqu’à la destination finale et que leur contenu sera bien protégé pendant le voyage. Les palettes d’exportation fabriquées à 100% en polyéthylène résistent bien à l’humidité et à l’eau, tout comme aux insectes, champignons ou produits chimiques.

Matériaux des palettes d’exportation

Types de palettes d’exportation

Elles sont normalement offertes en 2 versions; soit de type emboîtable avec une base à 9 pattes qui permet de sauver de l’espace, ou empilable avec des semelles que l’on ajoute sous les pattes pour plus de solidité. Il y a deux versions de base qui peut alors être créée, une base à 3 semelles ou une base à 6 semelles qui s’installe en 1 morceau. Si jamais les semelles étaient brisées, il serait possible de les changer, mais ce n’est pas facile de les retirer une fois qu’elles sont en place.

Types de palettes d’exportation

Il est certain qu’il est toujours possible d’utiliser tout autre type de palettes pour exporter de la marchandise, surtout quand le chargement est lourd ou de grande valeur. Mais la palette d’exportation telle que le nom l’indique, est une palette légère, peu coûteuse et qui n’a pas une grande durée de vie.

Palettes en plastique pour barils ou de contrôle des déversements

Les palettes pour barils se nomment ainsi, car elles sont spécifiquement conçues pour la manutention de barils de 45 gallons impériaux (55 gallons US). En fait, il existe deux principaux modèles de palettes pour manipuler des barils; soit la palette avec anneaux moulée ou soit la palette de contrôle des déversements. Les deux servent à la manutention et l’entreposage de barils, mais seule celle pour le contrôle des déversements peut récupérer les fuites.

Palettes en plastique pour barils

Les palettes en plastique pour barils sont des palettes standards en plastique, sur lesquels on retrouve 3 ou 4 anneaux d’environ 1″ de haut, moulé à même la surface de la palette et servant à accueillir les barils. La palette de 40″ x 48″ possède 3 anneaux, tandis que le modèle de 48″ x 48″, en possède 4. Le but de ces anneaux est de sécuriser les barils sur la palette, les empêchant de bouger. D’ailleurs, c’est beaucoup plus sécuritaire d’utiliser ces palettes spécialisées que de prendre des palettes standards en plastique sans ces anneaux, car les risques que les barils glissent ou se déplacent sur la palette sont grands, surtout lorsque la palette est manipulée au chariot élévateur. Les anneaux présents sécurisent le chargement ainsi que les employés.

Palettes en plastique pour barils

Matériaux des palettes à barils

La grande majorité des palettes pour barils sont fabriquées avec du polyéthylène à 100%. Certains domaines d’activités, comme le secteur agroalimentaire et pharmaceutique par exemple, doivent impérativement utiliser des palettes à barils de grades alimentaires, conformes aux normes de la FDA, afin de pouvoir les utiliser dans les salles blanches, salles de transformation ou réfrigérateurs. En général, ces palettes sont moulées en bleu pour le format 40″ x 48″ et en vert pour le modèle 48″ x 48″. Les palettes à barils alimentaires proviennent donc d’une résine alimentaire vierge de première fusion, dans laquelle un colorant alimentaire a été ajouté. Avec des quantités minimales, certains manufacturiers offrent la possibilité de mouler les palettes dans d’autres couleurs alimentaires pour mieux répondre aux besoins des clients.

Matériaux des palettes à barils

Lorsque le besoin est plus général, des palettes en version recyclée peuvent être utilisées sans problème. Elles sont composées d’une résine constituée à 100% de polyéthylène recyclé et dans ce cas, les palettes offertes sont automatiquement noires. Ce matériau recyclé est parfait pour fabriquer des palettes solides et robustes pour entreposer ou transporter des barils dans tous les secteurs d’activités. Que le polyéthylène soit alimentaire ou recyclé, il résiste aux produits chimiques, à l’humidité, aux insectes, champignons et aux changements brusques de température.

Matériaux des palettes à barils

Types de palettes à barils

La nature de l’application oblige de fabriquer des palettes solides ayant une bonne capacité de charge pour supporter un poids minimal sur des fourches. Ces palettes se doivent d’être sécuritaire, donc toutes les palettes à barils possèdent une base avec des semelles et une croix au centre. Elles doivent alors être utilisées pour faire de la manutention générale à l’aide d’un chariot élévateur ou sur des convoyeurs.

Dans certains cas, des palettes standards peuvent être adaptées à la manipulation de barils en ajoutant des chevilles en caoutchouc empêchant les barils de glisser, mais ces palettes ne sont pas catégorisées comme des palettes à barils.

Types de palettes à barils

Types de palettes d’exportation

En règle générale, les palettes à barils sont robustes, car elles sont conçues pour supporter 4 barils de 55 Gallons US. Puisque le poids de l’eau est de 8.33 lb par gallon US, les palettes doivent obligatoirement pouvoir supporter une charge minimale de 4 barils remplis, soit de 1833 lb sans que le dessus de la surface courbe et fasse tomber les barils.

Les palettes à barils ont une base avec des semelles, ce qui renforce la palette pour les lourdes charges et permet aussi de superposer une palette pleine de barils sur une autre pile de barils. La charge est ainsi mieux distribuée sur les barils du dessous.

Palette de contrôle des déversements

Les palettes en plastique contre les déversements sont les seules de tous les modèles de palettes à pouvoir retenir les déversements de liquides en cas de fuites. Elles sont proposées en plusieurs versions pour bien répondre aux besoins du marché.

Elles sont offertes en versions pour 2 barils côte à côte, 3 barils en ligne, 4 barils en carré et 4 barils en ligne. Ces différentes versions optimisent l’entreposage et la manutention des barils. Elles peuvent toutes être manipulées au chariot élévateur ou au transpalette. Elles sont proposées en jaune ou en noir, avec ou sans drain. Une grille métallique est amovible pour vidanger la palette au besoin. La capacité de rétention varie d’un modèle à l’autre, mais elle peut retenir le volume d’un baril complet en cas de fuite. Les palettes de rétention satisfont les normes de l’industrie chimique pour la récupération des produits dangereux. Elles surpassent toutes les normes EPS, SPCC, etc.

Palette de contrôle des déversements

En résumé, les modèles avec anneaux moulés servent principalement à entreposer ou transporter des barils de façon sécuritaire, tandis que les modèles surélevés avec grillages servent autant pour la manutention de barils que de bassins pour la récupération de liquides. Les palettes de rétention protègent l’environnement et les employés en cas de fuites.

Palettes à sélectionner en fonction des équipements de manutention

Chariot élévateur

Cet équipement est le plus populaire, car il convient pour manipuler tous les modèles de palettes, et cela peut import leurs dimensions et leur type de base, qu’elle soit à pattes ou à semelles. Le chariot élévateur permet de manipuler facilement et rapidement les palettes de marchandises au sol ou de les entreposer en hauteur pour optimiser l’espace, soit en les superposant les unes sur les autres quand le type de matériel le permet, ou en les plaçant dans un système de rayonnage.

Le chariot élévateur permet aussi de faciliter le chargement ou déchargement des camions de marchandise lorsqu’ils sont stationnés à un quai de chargement. Le chariot élévateur peut alors pénétrer directement dans le camion pour entrer ou sortir les palettes. C’est nettement plus rapide que d’attendre que le chauffeur amène une palette à la fois sur le bord du camion à l’aide de son transpalette, pour les prendre de l’extérieur avec le chariot élévateur. Ou encore, que de déposer la marchandise sur le bout arrière du camion et d’attendre que le chauffeur place la marchandise tout au fond du camion de 53 pieds et revienne chercher la palette suivante. Dans certains cas, le chauffeur sera même limité avec son transpalette, car celui-ci pourrait ne pas convenir au type de palettes utilisé pour emballer la marchandise, ou encore les fourches du transpalette pourraient ne pas être assez longues pour déplacer les longues palettes.

L’avantage du chariot élévateur est qu’il est très polyvalent et rapide d’utilisation. Il permet aussi de transporter de lourdes charges qui pourraient être quasi impossibles à bouger par un employé s’il utilisait un transpalette. Les fourches à l’avant du chariot élévateur sont amovibles afin de pouvoir se rapprocher ou s’écarter pour s’adapter à toutes les ouvertures des palettes. En fait, les bras de la fourche devraient être espacés de façon égale de chaque côté du longeron central de la palette pour bien équilibrer la charge, sinon, trop rapprocher, la palette risque de courber et la marchandise pourrait tomber. La capacité de charge d’une palette est calculée lorsque les fourches sont bien positionnées sous la palette et que la marchandise est disposée uniformément sur la palette.

Pour permettre la manutention de longues palettes, des fourches plus longues, de 6 pieds ou plus, peuvent être installées sur les fourches standards de 4 pieds du chariot élévateur. Pour une manutention sécuritaire, la longueur des fourches doit au moins entrer jusqu’aux deux tiers de la longueur de la palette à déplacer.

Transpalette

L’utilisation d’un transpalette est très pratique lorsque l’espace ne permet pas de travailler avec un chariot élévateur comme dans un endroit trop petit tel un réfrigérateur ou sur une mezzanine par exemple. Par contre, il peut aussi être un peu plus limitatif dans le choix de palettes à utiliser dans les opérations.

Palettes avec une base à pattes ou à 2 ou 3 semelles

Palettes avec une base à pattes ou à 2 ou 3 semelles

Il faut prévoir l’utilisation de palettes à pattes ou à 2 ou 3 semelles pour obtenir un dégagement complet sur deux côtés, laissant ainsi l’espace libre pour rentrer les fourches du transpalette. Lors de la sélection de la palette à semelles, il faut penser comment se fera la manutention interne des palettes, car elles seront toujours manipulées dans le même sens, autant pour les bouger d’un point à un autre, lors de l’entreposage ou lorsque placer dans les camions de transport. Pour mieux s’adapter aux besoins des utilisateurs, certains manufacturiers fabriquent différents modèles de palettes avec des dimensions variées et dotées de semelles positionnées dans un sens ou dans l’autre. Toutefois, les modèles de palettes à semelles les plus populaires sont offerts dans le format 40″ x 48″ et possèdent 2 ou 3 semelles dans le sens du 48″.

Palettes à 4 semelles sur le périmètre et 1 patte centrale

Palettes à 4 semelles sur le périmètre et 1 patte centrale

Lorsque la palette possède une patte centrale et 4 semelles sur le périmètre formant un cadre, le centre de la palette est dégagé, ce qui permet d’y insérer les fourches. Cependant, des palettes avec des semelles arrondies devront être sélectionnées pour laisser les roulettes du transpalette rouler aisément par-dessus. Cette opération se fait très bien, car les semelles ne sont pas très hautes et sont prévues à cet effet. Il faut néanmoins rester prudent lors de la manutention du transpalette avec ce type de palettes, car il ne faut pas rentrer les fourches trop loin sous la palette, sinon la semelle du bout se retrouvera sous la pointe des deux fourches et se brisera lorsque la palette sera soulevée.

Palettes à 6 semelles, 4 sur le périmètre et une croix centrale

Malheureusement, aucune palette à 6 semelles ne peut être manipulée par un transpalette, à cause de la croix au centre de la base, qui se retrouve sous les fourches de celui-ci, donc la palette ne pourra pas être soulevée du sol sans briser la croix.

Fourches rotatives

Lorsque les palettes seront utilisées avec un système à fourches rotatives, il faut absolument que la palette soit équipée de semelles da façon à ce qu’elle soit retenue aux fourches une fois à l’envers. Ce type de système permet par exemple, de décharger directement d’une palette de bois vers une palette en plastique, une cargaison qui arrive dans un plan où le contrôle des contaminants est très strict, et ce contrôle passe par limiter l’entrée de palettes de bois provenant de l’extérieur. Donc tout matériel emballé sur une palette de bois doit être transféré rapidement et efficacement dès son arrivée sur une autre palette qui est utilisée seulement à l’interne. La palette de plastique se retrouve à l’envers suspendue aux fourches, puis la cargaison est pivotée jusqu’à ce que tout le contenu se retrouve sur la palette de bois. La palette en bois est retirée et retournée dans le camion de transport ou à l’extérieur.

Convoyeur

Dans le contexte où les palettes en plastique seront déposées sur un convoyeur, tout dépendant du type de surface de celui-ci, il sera important de choisir une palette qui aura une bonne surface de contact pour stabiliser le chargement en mouvement. Si le convoyeur est muni d’un tablier avec une surface pleine, alors tous les types de palettes peuvent convenir. Par contre, si ce sont des rouleaux ou deux sections qui tournent. Prévoir une palette avec des semelles pour avoir une plus grande surface de contact.

Capacité de charge

Charge statique

La charge maximale que la palette peut supporter lorsqu’elle est déposée au sol. Sa base peut être conçue de pattes ou de semelles, mais doit entièrement être appuyée au sol.

Charge dynamique

La charge maximale que la palette peut supporter lorsqu’elle est déplacée par les fourches d’un chariot élévateur ou d’un transpalette. Cette capacité de charge est en fait la charge maximale que la palette peut supporter avant de commencer à courber, puisque ce sont seulement deux fourches d’environ 6 à 7 pouces de large qui sont appuyées sous le dessus du plateau de la palette pour la soulever. Ce n’est plus la base de la palette qui soutient la charge, mais plutôt le plateau du dessus. Si la base a des semelles, celles-ci offrent un soutien au plateau pour une plus grande capacité de charge.

Pour supporter la charge maximale indiquée par le manufacturier, il faut tenir compte que les fourches doivent être positionnées également de chaque côté du longeron central et que le matériel sur la palette est disposé uniformément sur la palette, et attaché au besoin, selon le type de marchandise. Sinon, cette capacité de charge pourrait être moindre que celle recommandée par le manufacturier.

Charge en rack

La charge maximale que la palette peut supporter lorsqu’elle est placée dans un système de racking (palettier) et qu’elle est supportée par seulement 2 pouces de chaque côté, sans appui central. Pour une palette de format 40″ x 48″, la capacité de charge maximale est calculée en fonction que ce soit les deux côtés de 40″ qui sont appuyés et que le côté de 48″ est dans le vide, sans aucun support.

Lorsque les palettes sont déposées dans un système de racking où des barres de sécurité transversales soutiendront les semelles de la palette, ou qu’un grillage ou une planche de bois est ajouté par-dessus ces barres transversales, alors il n’y a plus cette notion de capacité en rack, car le centre de la palette, ou du moins une partie de la base, voir même la base entière est alors supportée.

Les palettes en plastique en rack

La notion de capacité en rack réfère seulement à une palette qui est dans un système de racking où il n’y a pas de soutien central et que la marchandise est bien distribuée sur la palette. Si la palette a été conçue à cet effet, il y aura une capacité de charge en rack d’inscrite dans les spécifications de celle-ci, sinon, elle n’a pas été fabriquée en ce sens, donc il serait très dangereux de l’utiliser dans ce contexte. Il faut toujours respecter les recommandations du manufacturier pour éviter tout accident.

Ajourée

Les types de surface

Ajourée

Le dessus de la palette en plastique est troué, souvent en quadrillé, laissant passer l’air, les liquides et autres débris. Lorsque lavée, la palette sèche rapidement. L’humidité ne s’accumule pas sur la surface, donc le matériel reste toujours au sec. C’est une surface idéale pour l’entreposage dans un réfrigérateur ou un congélateur, car l’air circule davantage. Les palettes à surface ajourées sont aussi moins lourdes, puisqu’elles sont composées de moins de matériel. C’est le type de surface le plus populaire.

Pleine

Le dessus de la palette en plastique est plein, en fait il peut être plein en totalité ou avec des trous de pattes moulés dans la surface permettant d’emboîter des palettes à pattes pour sauver de l’espace à vide. Les pattes possèdent alors un trou de drainage permettant l’évacuation des liquides. Le choix de palettes à surface pleine est moins grand, car les applications exigeant ce type de surface ne sont pas si nombreuses. Elles sont aussi plus chères que les modèles à surface ajourée, car elles sont composées de plus de matériel. Toutefois, elles ont souvent des capacités de charge plus élevée et sont plus solides.

Des fois, c’est pour une question de propreté que la surface pleine est sélectionnée, donc pour éviter que la marchandise salisse ou tombe sur le plancher, comme des sacs de terre par exemple, ou encore pour ne pas que le contenu salisse la palette du bas lorsque les palettes sont en racking. Sinon, la surface pleine sera sélectionnée pour éviter le marquage en quadrillé de la marchandise.

Pleine
Lisse

Lisse

Le dessus de la palette en plastique est plein et lisse à la fois, avec aucun recoin difficile à laver prévenant ainsi la contamination. Puisque les requis de salubrité sont plus élevés dans ces deux domaines d’activités, les laboratoires et les plans de transformation alimentaires en utilisent beaucoup. La surface lisse est plus facile à laver et les contaminants ou la nourriture ne s’accumulent pas comme ils pourraient le faire dans les coins du quadrillé de la palette ajourée. Ce type de palette est souvent moulé d’une seule pièce, la surface est très lisse et plus glissante, donc souvent, elle aura un rebord de retenue de 5 à 7 mm de haut, empêchant les items de glisser.

Par injection

Procédés de fabrication

Par injection

Le plastique fondu est injecté sous pression dans un moule à cavité fermée, puis il est aussitôt pressé, ce qui lui donne la forme désirée. La pièce est ensuite refroidie rapidement dans son moule, permettant ainsi de conserver sa forme exacte. Ce procédé permet la création de palettes en grande quantité, d’épaisseur uniforme et d’une grande durabilité. La surface des palettes en plastique peut être ajourée ou pleine et est facile d’entretien.

Par injection et Mousse Structurée

Par injection et Mousse Structurée

Le plastique fondu est injecté sous pression dans un moule à cavité fermée pour donner la forme désirée au produit. Puis, un agent propulsif tel de l’azote gazeux est introduit dans le moule pendant le refroidissement du produit, afin de créer des zones bulleuses. La pièce est alors complètement refroidie dans son moule, afin de s’assurer qu’elle garde sa forme exacte. Ce procédé permet la création de palettes à surface ajourée ou pleine en grande quantité et d’épaisseur uniforme, tout en offrant différents finis de surfaces. Ce procédé offre un plastique rigide et durable, créant ainsi des palettes possédant une grande capacité de charge au plancher, sur fourches ou en rack.

Thermoformage à une épaisseur (single sheet)

Par Thermoformage

Thermoformage à une épaisseur (single sheet)

Une feuille de plastique est chauffée et est ensuite aspirée sur un moule pour la mise en forme de la pièce. Celle-ci est refroidie et démoulée. Les palettes ainsi créées ont une surface pleine. Ce procédé ne crée pas de surface ajourée, celle-ci ne serait pas très solide. Les palettes qui sont fabriquées par ce procédé sont de nature emboîtable, donc à pattes.

En double épaisseur (Twin sheet)

En double épaisseur (Twin sheet)

Deux feuilles de plastique sont chauffées simultanément et sont moulées en une seule opération dans des moules séparés et elles sont ensuite fusionnées et scellées ensemble par pression pour former une seule pièce à doubles parois. Ce sont aussi des palettes emboîtables, donc à pattes qui sont fabriquées par ce procédé.

Le thermoformage à une ou deux épaisseurs permet la production de petite quantité de palettes à la fois et offre un fini de surface lisse facile d’entretien. Le plastique thermoformé est plus souple et est d’une grande durabilité. Les palettes sont donc très résistantes aux chocs et aux impacts, si le plastique ne peut pas absorber le coup, le plastique va s’ouvrir, mais il n’éclatera pas en morceaux comme le ferait automatiquement une palette de plastique moulée en injection.

Avantages des palettes en plastiques versus les palettes en bois

Palettes en plastique

Plusieurs avantages font en sorte que les entreprises se dirigent vers les palettes en plastique plutôt qu’en bois. Elles sont légères, avec un design ergonomique facilitant la manipulation à la main. Leur surface est plutôt lisse et facile d’entretien. Elles peuvent être lavées à la main, au boyau d’arrosage, à la machine à pression ou dans une laveuse industrielle. Puisqu’elles sont inertes à l’humidité et à l’eau, leur poids est toujours stable et ne varie pas, ce qui est parfait pour l’exportation ou lorsque les palettes passent de l’extérieur à l’intérieur constamment. Elles restent plus propres.

Les palettes vont avoir une durée de vie jusqu’à 5 fois plus longtemps que les palettes de bois, car en plus de ne pas être détériorées par l’eau, elles résistent aux acides, solvants, insectes et bactéries. Aucun traitement n’est donc nécessaire pour être accepté pour l’exportation ou dans les plans alimentaires par exemple.

Palettes en bois

À l’opposé, le poids des palettes en bois varie selon le taux d’humidité et elles peuvent devenir très lourdes. L’eau et l’humidité détériorent prématurément les palettes, donc leur cycle de vie peut être réduit. Des plus, des palettes gorgées d’eau ne possèdent plus les mêmes caractéristiques, ni capacité de charge.

Les bris sont fréquents, tout comme les sources de contaminations telles que les parasites, champignons et bactéries, parce que leur surface est poreuse. Le nettoyage ou l’assainissement des palettes de bois s’avère impossible, elles ne peuvent pas être lavées efficacement. Pour être acceptées dans certains domaines d’activités, elles doivent être fumigées ou traitées chimiquement, mais ces traitements ont une durée limitée et lorsque la palette est fendue ou brisée, l’intérieur ne possède pas de traitement.

Elles doivent être réparées ou remplacées fréquemment en raison de leur mauvais état ou bris irréparables. Lorsqu’elles sont endommagées, elles risquent d’endommager la marchandise ou peuvent causer des blessures par les éclats de bois, clous ou échardes aux employés.

Vous n’avez pas le temps de faire la recherche?
On le fait pour vous!